Encore du plastique en magasin ?

Plusieurs d’entre vous nous font remarquer la quantité d’emballages présente dans nos magasins. En complément à celui de Biocoop (article Biocoop pour militer contre le suremballage), cet article a pour objectif de répondre aux mieux à vos remarques, questions, suggestions et de vous permettre de mieux comprendre notre positionnement à ce sujet. Bonne lecture !

1. Pouvons-nous arrêter complètement les emballages plastiques en magasin ?

A présent, malheureusement non, pour les raisons suivantes :

  • Du côté du produit… L’emballage plastique est un des moyens qui permet de protéger et préserver les aliments périssables (notamment les produits transformés du rayon frais) de manière hygiénique ;
  • Du côté des clients… Nous ne pouvons pas imposer un choix de consommation (le vrac) à l’ensemble de la population. Nos clients sont très variés, exigeants et libres : que ce soit du point de vue de la qualité des produits, de l’hygiène, de l’offre… Là où l’alternative au produit emballé existe (en vrac), nous la privilégions, mais nous devons de satisfaire le besoin de notre clientèle si la seule offre possible est un produit emballé.

2. Pouvons-nous déréférencer les fournisseurs qui proposent des emballages plastiques ?

Non. Ceci n’est pas un motif de déréférencement du fournisseur.

Avec un fournisseur référencé, un engagement réciproque s’installe, selon deux points de vue :

  • Pour assurer la sécurité économique au fournisseur (quand il respecte les cahiers de charges Biocoop, nous n’avons pas de raison d’arrêter notre relation commerciale du jour au lendemain !) ;
  • Il nous faut considérer l’impact social qu’un déréférencement aurait sur les équipes du fournisseur.

Cela étant, Biocoop sensibilise depuis toujours ses fournisseurs sur la nature de leurs choix de production et conditionnement (voir article Biocoop pour militer contre le suremballage).

Quoi faire donc ?

De votre côté, vous pouvez…

  • Choisir de ne pas acheter les produits emballés dans du plastique : c’est avant tout un choix personnel, en tant que consommateur/consommatrice. A partir du moment où votre magasin (quel qu’il soit) propose une alternative (notamment le vrac ou le service à la coupe), c’est à vous de faire votre choix !
  • Sensibiliser votre entourage à faire la même chose ! Plus nous serons à ne pas acheter de produits emballés, plus notre message sera fort !

De notre côté, nous continuerons à…

  • Travailler le vrac : en développant les gammes et en acceptant vos propres contenants pour le vrac alimentaire (pâtes, céréales, sel, farine, huile…) et non alimentaire (lessive, adoucissant, bicarbonate…) ;
  • Chercher et proposer des alternatives : là où il est possible/où le produit existe non-emballé, nous le proposons, en privilégiant les solutions en vrac et en vous permettant ainsi de faire votre choix de consommation ;
  • Sensibiliser les fournisseurs : pour qu’ils trouvent des alternatives au conditionnement en plastique.

Ensemble, poursuivons une démarche qui permettra la réduction des emballages !

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *