Comment démarrer un petit tas de compost sans composteur

En ce moment, c’est l’été et donc la pleine saison des fruits et des légumes.
Cela fait aussi beaucoup d’épluchures qui partent à la poubelle.
Pour celles et ceux qui ne produisent pas encore leur compost “fait maison“, c’est l’occasion de démarrer !
Nous vous proposons d’essayer une manière toute simple, sans dépenser un seul centime.

Nous ne reviendrons pas sur les bénéfices du compost “maison”, mais pour information :
– Le compost “maison” est plus vivant que le compost du commerce, qui a été stérilisé.
– La terre de notre potager est plus grumeleuse et moins collante si on ajoute du compost “maison”.

Deux cagettes et un récipient

Que du matériel de récupération !
  1. Récupérez deux cagettes en bois, au marché ou chez votre marchand de fruits et légumes. En général, elles sont empilées à l’arrière du magasin en attendant de partir à la poubelle. Nous vous en proposons d’ailleurs gratuitement à la Biocoop Aquarius !
  2. L’une au moins de ces deux cagettes doit avoir un fond avec des espaces entre les lamelles de bois.
  3. Ces cagettes vont servir de composteur.
  4. Trouvez une boite plastique ou un récipient qui va rester à la cuisine.
  5. Vous y mettrez toutes les épluchures de la journée.

L’installation des cagettes

Mini-composteur à poser par terre à l’ombre
  1. Choisissez un endroit dans un coin du jardin qui soit à l’ombre.
  2. Posez par terre la cagette qui a le fond aéré. Cela permettra aux organismes du sol de remonter pour assurer la décomposition de vos épluchures.
  3. Posez la deuxième cagette comme un couvercle sur la première.
  4. Pour que le couvercle reste en place, lestez le tout avec un objet lourd (une grosse pierre par exemple).

Quels sont les déchets de cuisine que vous pouvez composter

Les épluchures de la journée
  1. Pour cette petite expérience de compostage que vous allez faire, ne mettez que des déchets végétaux.
  2. Ce sont toutes les épluchures des fruits et des légumes, et à la limite quelques restes de légumes cuits.
  3. Comme les cagettes ne sont pas fermées comme un vrai composteur, vous ne devrez y mettre aucun déchet de viande.
  4. Cela pourrait attirer les chats. Tous les soirs, vous pourrez jeter le contenu de votre récipient dans la cagette au jardin.

Une astuce importante pour un bon compostage

Ne pas oublier la matière “brune” !

Pour que le compost se fabrique plus vite et soit bien équilibré, il doit être composé :

  • pour moitié de matière “verte” : ce sont vos déchets de cuisine,
  • pour moitié de matière “brune” : feuilles mortes, paille, herbes sèches.

Donc à chaque fois que vous jetez les déchets de cuisine, pensez à rajouter au même moment quelques poignées de matière végétale “brune”.

C’est encore mieux si vous mélangez avec un bâton tout ce qui est contenu dans la cagette. Comme ça, les petites bêtes qui vivent dans le compost en formation iront coloniser plus vite les nouveaux déchets.

Ce n’est qu’un début

Un mini-composteur simple et gratuit

Si vous n’êtes pas habitué(e) à faire du compost, cela vous demandera un petit effort tous les jours pour trier les épluchures et les porter au jardin.

Vous pouvez essayer pendant 30 jours, c’est la durée nécessaire pour mettre en place une nouvelle habitude.

Si au bout des 30 jours, cette habitude vous convient bien, alors vous serez prêt(e) à investir dans un vrai composteur.

Vous pourrez à ce moment-là passer à la vitesse supérieure et composter plus de restes de repas, les litières de vos animaux domestiques, les tontes de votre pelouse, les mauvaises herbes que vous aurez arrachées, etc.

Bon compost !

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.